Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La bulle.over-blog.com

Bonjour, Je m'appelle Lucia Dauphin et je suis une jeune adulte autiste de 26 ans. C'est avec plaisir que je vous présente mon propre blog décrivant mon quotidien de personne asperger à chaque semaine afin de partager les facettes de l'autisme avec d'autres personnes que mon entourage.

L'importance de la culture japonaise dans ma vie

Depuis mon plus jeune âge, je suis passionnée par le monde et ses cultures. De la France à la Chine, en passant par l’Égypte et l’Italie, j’aime m’intéresser à l’histoire de certains pays, de leurs animaux et de leurs aspects culturels. Mais, c’est surtout le Japon qui m’émerveille, m’inspire et m’instruit le plus parmi les pays du monde.  En voici les principales raisons.

 

Que ce soit par ses contes, son art et sa musique, la culture japonaise émet une beauté, une mélancolie et une délicatesse dans son ensemble. À chaque fois que je regarde une peinture ou que j’entends des notes de koto (harpe japonaise) cela me donne envie de pleurer. De même que de voir de magnifiques jardins abritant des plantes exotiques accompagnées de chutes d’eau coulant calmement. Côté littérature, certaines histoires japonaises ont beaucoup marqué mon enfance. Parmi elles, il y a Le peintre de chats, qui raconte l’histoire d’un apprenti moine qui aime peindre des chats et mon préféré, L’histoire d’Aoyagi qui raconte l’extraordinaire histoire d’amour entre un samouraï et une jeune paysanne au Japon du 15e siècle. C’est après avoir écouté ces contes que je me suis découverte une véritable passion pour le Japon. Ces histoires continuent de bercer mon imagination et je rêve de pouvoir les faire découvrir à mon filleul quand il en aura l’âge.

 

Ce sont surtout des œuvres cinématographiques et télévisuelles qui m’ont contribué à alimenter ma passion pour ce pays. Kill Bill, qui m’a fait découvrir les vestiges de Tokyo, Mémoires d’une geisha pour ses kimonos griffés Colleen Atwood (costumière des films de Rob Marshall et de Tim Burton) et Le dernier samouraï dont la scène d’ouverture qui m’a traumatisé étant enfant. J’aime visionner ces films encore et encore et m’ont appris sur la culture japonaise dont les mots de base et leurs traditions ancestrales.

 

Le Japon est le pays dont la gastronomie est ma préférée. Les sushis sont en réalité mon plat favori. La combinaison du riz froid avec le poisson cru est absolument divine. Je me nourrirais de cela si je le pouvais. Les sushis ont été au cœur de divers faits cocasses au cours de ma vie dont la fois où j’ai englouti un morceau de wasabi en entier (pensant que c’était un morceau d’avocat) ou un souper interminable au Kanda sushi de Montréal puisque ma sœur a commandé trop de morceaux sans le vouloir. À l’occasion de mon 26e anniversaire, je voulais savourer un repas typiquement japonais. C’est alors que ma mère m’a concocté un rôti de bœuf wagyu, bœuf provenant du Japon et réputé pour son goût tendre. C’était effectivement une expérience unique et le goût de cette viande est incomparable.

Finalement, le pays du soleil levant m’inspire pour mes passe-temps dont mes propres dessins de kimonos. Ce sont mes principaux champs d’intérêt présentement afin de passer au travers de ce mois de novembre ennuyeux. Ils me procurent de la tranquillité et laissent recours à mon imagination.  

 

Il y a tellement de choses passionnantes à faire et à visiter au Japon. Que ce soit la ville de Tokyo en soirée, le Mont-Fuji surplombant le paysage ou le quartier des geishas à Kyoto (Gion), c’est un pays absolument fantastique avec une culture florissante où se mélangent parfaitement traditions, modernité et mystère.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article